Presque fictions

We love art

We love art

Les préparatifs de la manifestation avaient commencé. L’évènement se déroulait en plusieurs points d’une île au relief saisissant. Larges vallées, ascensions vers des pics vertigineux, points de vue majestueux sur la mer Egée, et le soir par beau temps, nous pouvions voir jusqu’aux lumières d’Athènes. L’île paraissait sortir d’un rêve. Les visites y étaient restreintes et le gouvernement grec avait veillé à ce que cette île n’accueille que ponctuellement des manifestations de ce genre.

L’ire responsable

L’ire responsable

Waouhhhhh…… Je suis un homme responsable ! Quand ça va bien, je suis malheureux, quand ça va mal, j’suis très heureux. Ma tête dans le sable, pour être toujours solidaire… » A l’arrière de sa CC (CapsuleCarAutonome), Rose chantait à tue-tête ce morceau de Dutronc de 1970, en se prélassant dans son siège ionnyx, massant, relaxant. D’un coup d’œil latéral droit, grâce à ses lentilles augmentées Mégainfo, apparu sur le pare-brise une vieille émission avec Amélie Nothomb sur les “sur-efficients mentaux”