«Hacker vaillant rien d’impossible»

vaillant

Ce cri résonne comme le bruit d’une forêt qui pousse, celle germinatoire d’un nouveau monde qui s’annonce.

Dans une période où les mots sont tous piégés, lestés qu’ils sont de l’obsolescence d’un monde qui ne veut pas finir, voir le verre à moitié plein est déjà en soi une forme de résistance créative.

resistante

C’est la dynamique des Conspirateurs positifs, ces explorateurs du Monde qui vient.

Pour eux, l’avenir ne se prévoit pas, il se prépare. Bien intéressés par ce dernier car c’est là qu’ils ont prévu de passer le restant de leurs jours.

Rebelles, ils trouvent qu’il y a bien trop de chefs et pas assez d’indiens, et se disent souvent que si le climat était une banque, on l’aurait déjà sauvé.

Intellectuels, ils aiment la controverse. Pour eux, construire les désaccords est un sport collectif et la philosophie, une discipline de fond.

Même s’ils trouvent que vu du cosmos, parler de la Terre fait un peu “provincial”, non sans humour ils veulent sauver la planète car a priori, c’est la seule qui a du chocolat.

100% bio, le retour à la terre et l’inspiration du vivant constituent pour eux une bonne partie de la solution. Après tout, avec 3,8 milliards d’années de R&D à son actif, la nature a forcément des choses à nous apprendre.

Connectés, ils délaissent le « pire to pire » pour le partage sans modération, bien convaincus qu’un homme AZERTY en vaut deux.

Romantiques, ils cultivent l’art subtil de vivre à la bonne heure. Ce qui ne les empêchent pas de penser à l’avenir, car le bonheur est aussi dans l’après.

Artistes de leurs destins, le futur est pour eux la dernière terre vierge qui reste à explorer. Bien convaincus qu’un adulte créatif est un enfant qui a survécu, ils savent que ceux qui n’ont pas d’imagination devront se contenter de la réalité.

je-fais-le-test

Happy-Culteurs, Change makers, Artisans du libre, Architectes d’invisibles,  Free-Lifers, Objecteurs de croissance, Designers de monnaies, Bio-imitateurs, Transitionners, Symbionomistes, Stylistes 3D,  Co-révolutionnaires, ils créent des nouveaux mots pour des nouvelles réalités…

optimiste

Optimistes offensifs, ils sont leurs propres terrains d’expérimentations. Tentant de remplacer le mot  « crise » par le mot « métamorphose » dans ce qu’ils lisent comme dans ce qu’ils disent, ils ouvrent la pensée à de nouvelles opportunités.

Une (r)évolution poétique qu’ils portent intrinsèque, étymologiquement con spirare en latin voulant dire « respirer avec ».

Un bon début pour un nouveau souffle.

Mathieu Baudin

Pour plus d’infos : www.conspirateurspositifs.org

 

Commentez cet article