Olivier Auber

Research associate, Free University of Brussels (VUB)
Evolution, Complexity and COgnition group (ECCO) http://ecco.vub.ac.be
Global Brain Institute http://globalbraininstitute.org

Olivier Auber est un bricoleur théorique et un théoricien du bricolage; ingénieur, chercheur, certains disent qu’il serait même un artiste.
Lui s’en défend. Il dit qu’il ne l’est pas plus que n’importe qui, et que les artistes qui prétendent l’être (et donc que les autres ne le sont pas) sont des imposteurs, ce qui ne lui rapporte pas que des amis. Cela pourrait ressembler à une attitude libertaire qui s’attacherait à détruire toutes les fictions sociales. Mais non, cette destruction là, la société s’en charge très bien elle-même, et ce n’est pas nouveau (Le banquier anarchiste, Fernando Pessoa, 1922).

La destruction en question est celle de la singularité de chacun et ce sont les fictions de singularité construites de toutes pièces et prolongées par les machines et la politique, qui la tuent en premier. C’est pourquoi Olivier Auber aime déconstruire la manière dont nous nous racontons des histoires dans les replis de notre imaginaire. Pour lui, cela se traduit par la conception d’expériences sur les réseaux, le développement de modèles cognitifs ou mathématiques, et dernièrement par l’écriture.