Une sélection de livres sur le thème de la confiance à l’ère du numérique

La théorie de l’information
AURÉLIEN BELLANGER

Éditeur : Gallimard
2012

La Théorie de l’information est une épopée économique française. De l’invention du Minitel à l’arrivée des terminaux mobiles, de l’apparition d’Internet au Web 2.0, du triomphe de France Télécom au démantèlement de son monopole, on assistera à l’irruption d’acteurs nouveaux, souvent incontrôlables. La Théorie de l’information raconte aussi comment un article scientifique publié en 1948 a révolutionné l’histoire des télécommunications et fait basculer le monde dans une ère nouvelle, baptisée Âge de l’information. Ce roman évoque enfin le destin d’une planète devenue un jouet entre les mains d’un milliardaire fou.

 

La confiance numérique. De nouveaux outils pour refonder la relation entre les organisations et les individus
DANIEL KAPLAN

Éditeur : FYP Editions
Collection : La Fabrique des Possibles
2012

Comment créer des systèmes de confiance qui correspondent aux attentes et aux pratiques réelles des individus ? Comment éviter que la sécurité ne détruise la confiance ? Cet ouvrage propose des clés pour les entreprises, les administrations et les régulateurs, en s’appuyant sur quatre leviers principaux : les dispositifs et les tiers de confiance ; la confiance « de pair à pair » ; la relation ; l’outillage des individus. Un ouvrage essentiel qui propose des pistes concrètes d’innovation, d’action collective et de recherche, pour transformer en profondeur le paysage de la confiance.

 

Confiance, croyance, crédit dans les mondes industriels
BERNARD STIEGLER (direction)

Éditeur : FYP Editions
Collection : Nouveau monde industriel
2012

Comment penser dans le nouvel âge de l’inquiétude qui semble commencer en ce début de XXIe siècle ? Telle est la question que pose Bernard Stiegler en ouverture de cet ouvrage consacré à la confiance, à la défiance, au crédit et à la technologie dans les mondes industriels. Des contributeurs prestigieux chercheurs, philosophes, historiens, sociologues, prospectivistes proposent une étude sans concession des notions de confiance et de crédit, et de leurs fondements politiques, économiques, financiers, philosophiques, sociaux, industriels et technologiques.

 

La Sécurité aujourd’hui dans la société de l’information.
Actes des séminaires de recherche du programme Asphales ACI Sécurité informatique
STEPHANIE LACOUR (direction)

Editeur : L’Harmattan
2007

Le droit est un moyen de créer la confiance, la sécurité informatique un outil pour l’assurer. La société de l’information engendre chaque jour de nouveaux procédés, mais aussi de nouveaux risques que le droit doit prendre en considération. Les technologies informatiques sont de plus en plus souvent appelées en renfort pour appliquer le droit, en vérifier le respect. L’interdisciplinarité est donc au coeur de la problématique. Mais qu’est-ce que la sécurité, et quelle sécurité adopter, aujourd’hui, dans la société de l’information ?

 

Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité
ANTONIO A. CASILLI

Editeur : Le Seuil
Collection : La Couleur des idées
2010

Nourri d’interviews et de témoignages de blogueurs, d’artistes, d’adeptes du sexe en ligne, de figures de la militance Internet, cet ouvrage montre que la sociabilité du Web se combine de manière multiple et complexe avec les liaisons amoureuses ou amicales, les relations de parenté et les rapports de travail. Si cette reconfiguration de notre être en société ne va pas sans risques, elle est aussi porteuse de surprises : sous le regard du sociologue, le Web invente des modalités neuves et fécondes du lien social.

 

« Traçabilité et réseaux », Hermès n°53
MICHEL ARNAUD et LOUISE MERZEAU (coordination du numéro)
DOMINIQUE WOLTON (directeur de la publication)

Éditeur : CNRS
2009

L’individu – assimilé à des profils qu’il définit ou qu’on élabore à son insu – voit son identité et sa sociabilité transformées dans le sens d’une indexation généralisée. Brouillant les frontières entre espaces public et privé, le traçage n’est pas pour autant un dysfonctionnement des réseaux, mais une condition de leur efficacité. Ce numéro d’Hermès fait appel à des spécialistes des médias et des nouvelles technologies, à des sociologues, des juristes, des économistes, des représentants de la Cnil, et à des professionnels de l’information. La confrontation de ces divers domaines de compétence donne au lecteur des clés pour saisir, sans les simplifier, les enjeux de l’intelligence numérique.

 

L’âge de l’accès. La nouvelle culture du capitalisme
JEREMY RIFKIN

Éditeur : La Découverte
2000, 2005 (2nde édition)

Dans cet ouvrage, Jeremy Rifkin montre que les nouveaux géants de l’économie mondiale ne cherchent plus seulement à nous vendre des produits, mais à nous faire adhérer à l’imaginaire de leurs marques, à nous regrouper en clubs et à nous faire partager des émotions communes. Et Internet ne fait qu’accélérer la dématérialisation de l’économie, obligeant chacun à être « connecté » s’il veut accéder aux loisirs, à la culture et au savoir. Dans un monde où chacun devra acquitter un droit d’accès à sa propre vie, quelle place restera-t-il aux relations humaines et à la culture ?

Commentez cet article